Environnement

La Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères en évolution

L’Agglomération du Choletais vote en décembre l’augmentation du taux de Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères – TEOM. Pour les contribuables, cette revalorisation sera perceptible fin 2023.

La collecte et le traitement des déchets sont impactés par la hausse générale des prix. D’une part, le coût de l’énergie et du carburant augmente. D’autre part, les normes françaises et européennes se renforcent considérablement, impactant là aussi le coût du traitement des déchets.

Pour faire face à cette pression, l’Agglomération du Choletais se doit de faire évoluer le taux de Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères. La plupart des collectivités françaises ont choisi d’augmenter leur TEOM chaque année. L’Agglomération du Choletais a quant à elle fait le choix d’une augmentation unique du taux : de 9,11% à 11,6%.

Cette augmentation doit permettre de garantir la qualité de service proposé à tous les habitants du territoire. Elle va aussi permettre de prévoir les nouveaux investissements, eux-mêmes impactés par l’inflation, pour la réalisation d’infrastructures répondant aux nouvelles contraintes réglementaires.

Retrouvez un dossier complet sur la TEOM sur Cholet.fr
https://www.cholet.fr/chaines/dossier_753_taxe+sur+ordures+menageres.html

Gestion des déchets

Ramassage des ordures ménagères (Bacs marrons ou sacs personnels)  les VENDREDIS MATINS DES SEMAINES IMPAIRES À PARTIR DE 5 H 00 (mettre les bacs la veille).

Ramassage des déchets recyclables (Bacs jaunes ou sacs jaunes) les VENDREDIS MATINS DES SEMAINES PAIRES À PARTIR DE 5 H 00 (mettre les bacs la veille)

Colonnes de recyclages verres et vêtements

Des colonnes de recyclage (verres et vêtements) se trouvent à côté de l’ancien « Diagonal » sur le parking de la salle Audigane.

Calendrier de collecte des déchets – bourg-2022

Calendrier de collecte des déchets-les écarts-2022

Memento tri

Déchèterie

Les déchèteries citées ci-dessous sont ouvertes aux habitants des commune de l’Agglomération du Choletais possédant une carte d’accès.

Pour faire la demande de  carte d’accès, vous pouvez vous rendre :

Pour tout renseignement, contactez le service de Gestion des déchets du lundi au vendredi de 8 h 30 à 12 h et de 13 h 30 à 17 h 30  au 0 800 97 49 49 (numéro vert gratuit) ou par courriel : contactdechets@choletagglomeration.fr.

Déchèterie des Humeaux (route de Vezins) – VEZINS

Ouvert : Les lundi, mercredi, vendredi et samedi de 9 h 30 à 12 h 00 et de  14 h 00 à 17 h 30.

Déchèterie de La Blanchardière (Bd du Poitou) et Le Cormier – CHOLET

Ouvert : Du lundi au samedi de 9 h à 12 h 00 et de 14 h 00 à 18 h 30.
Le dimanche de 9 h 30 à 12 h 00.

Syndicat Layon Aubance Louets

Suite aux signalements de nombreux riverains, une mortalité anormale de poissons a été constatée. Ceci est causé par une pollution naturelle.  Cela peut paraitre étrange d’imaginer que le milieu se pollue lui-même ! Mais cela s’explique par le fait que l’eau, qui est déjà en mauvais état, est très chargée en matière organique (décomposition des feuilles mortes). Cependant, le débit, c’est-à-dire le volume d’eau qui passe, est insuffisant pour oxygéner l’eau.  Cette décomposition pompe le peu d’oxygène qu’il reste aux poissons.

Ce phénomène est donc une conséquence de la sécheresse mais également celle d’un mauvais état des rivières.  Pour que l’eau s’oxygène, elle doit pouvoir se déplacer dans son lit, rouler sur des cailloux, et circuler parfois lentement et parfois rapidement.

Nos rivières ont subi par le passé de nombreuses modifications pour, par exemple, permettre navigation, amener de l’eau aux moulins, ou encore faciliter les cultures. Maintenant, leurs fonctionnement naturel est complètement perturbé ! A cela, il faut ajouter les effets du réchauffement climatiques qui va accentuer l’appauvrissement du milieu.  Heureusement, les pluies de ces derniers jours permettent l’augmentation des débits et favorisent ainsi l’oxygénation de l’eau.  Néanmoins, le problème sera récurrent tant que nos rivières n’auront pas retrouvé un fonctionnement plus naturel.

Jean-Jacques DERVIEUX, vice-président « milieux aquatiques » du Syndicat Layon Aubance Louets